Développement et renforcement des capacités de gestion des risques liés au transport terrestre de substances chimiques et biologiques en Afrique du Nord et dans la région du Sahel

Développement et renforcement des capacités de gestion des risques liés au transport terrestre de substances chimiques et biologiques en Afrique du Nord et dans la région du Sahel

Les 22 et 23 octobre derniers, les experts de SecTrans-NAS étaient en mission à Rabat. Au programme, présentation du projet aux parties prenantes du Transport des matières dangereuses au Maroc, ateliers sur le cadre juridique, le développement de plans de circulation et les exercices de simulation d’un incident CBRN dans le transport.

 

Parmi tous les pays participants au projet, le Maroc est le seul qui appartient à la fois à deux  ensembles régionaux des Centres d’Excellence CBRN de l’U.E., à savoir, la zone de la  Façade Atlantique Africaine (AAF, sigle en anglais) et la zone Afrique du Nord et Sahel (NAS, sigle en anglais). Signalons également qu’il participe dans deux projets similaires de ces centres, notamment le 71_SecTrans-AAF_ et le 72, SecTrans-NAS, qui traitent de la même thématique.

 

Cette singularité a donc marqué ces premiers échanges entre les experts européens et les représentants des divers ministères et organismes rencontrés. Il fallait, entre autres objectifs, délimiter les champs d’action de chacun des projets afin d’éviter des chevauchements mais surtout pour que leurs actions soient complémentaires et bénéfiques pour le pays.

 

Les échanges ont aussi permis de clarifier les missions des 8 Groupes de de SecTrans-NAS tout en ouvrant des voies de synergies entre les projets mentionnés autant que des pistes de travail à approfondir.

Les représentants marocains sont sortis satisfaits de cette prise de contact et se sont montrés disponibles à tout moment, et pour l’avenir, pour instaurer une étroite collaboration

Pin It on Pinterest

Share This